Les déterminants de l’utilisation du téléphone mobile en Afrique

(Résumé)

Copyright © 2002 Bernard Conte. Tous droits réservés.

L’utilisation du téléphone mobile se développe de façon très rapide en Afrique. Nous avons tenté de déterminer statistiquement les facteurs explicatifs de la pénétration du téléphone mobile sur le continent. Pour ce faire nous avons testé un certain nombre de relations entre le nombre d’utilisateurs de téléphones mobiles et un certain nombre de variables. Les premiers résultats apparaissent dans le tableau suivant :

variable dépendante : logarithme du nombre d'utilisateurs de mobiles

1

2

3

4

5

6

7

Constante

1,2*

-1,6

0,85*

0,95*

0,98*

0,54

1,21*

t

10,4

-1,6

4,75

4,8

7,8

0,69

9,15

1. Télédensité

0,52*

t

3,1

2. PIB/h (PPA)

0,9*

t

3,1

3. Population

0,51*

t

3,01

4. Population urbaine

0,7**

t

4,2

5. Demande non satisfaite

0,38**

t

2,54

6. Erreurs

0,39

t

0,93

7. Liste d’attente

-0,14

t

0,59

F

9,4*

9,5*

9,6*

17,7*

6,47*

0,87

0,28

N

44

38

44

43

38

34

34

0,18

0,21

0,19

0,3

0,15

0,26

0,01

Note : les variables indépendantes sont exprimées en logarithmes. (*) signification au seuil de 1%, (**) signification au seuil de 5%. Source : IUT.

L’analyse statistique des déterminants de l’utilisation du téléphone mobile révèle un certain nombre de relations.

  1. L’utilisation du mobile est liée au niveau de vie du pays (élasticité = 0,9).
  2. La liaison avec la population suggère l’importance de la taille du marché et plus particulièrement du marché urbain (élasticité = 0,7).
  3. Contrairement à certaines affirmations selon lesquelles le téléphone mobile se serait développé en Afrique en raison du manque d’infrastructures de téléphonie fixe, semble démentie par la liaison positive révélée entre l’utilisation de la téléphonie mobile et la télédensité (nombre de lignes fixes pour 100 habitants) (élasticité = 0,52).
  4. Par contre, l’utilisation du mobile apparaît liée à l’importance de la demande non satisfaite par la téléphonie fixe (élasticité = 0,38). (la télédensité peut être relativement importante mais la demande non satisfaite peut être également forte dans un pays à revenu ‘élevé’).
  5. Les relations entre l’utilisation du mobile et les défaillances de la téléphonie fixe ainsi que la durée d’attente pour obtenir une ligne téléphonique fixe ne sont pas significatives.

Faites nous part de vos commentaires :

conte@montesquieu.u-bordeaux.fr

Retour à l'accueil